Mot(us et bouche cousue) d'amour...

Publié le par Banana Strings

Ces deux semaines ont filé à une vitesse folle. Pas de quoi m'ennuyer un seul instant, même si nous avons eu beaucoup de temps libre chaque jour. Sa présence m'excite comme une puce et m'apaise à la fois, je ne m'en lasse pas. L'impression de l'aimer chaque jour davantage, si la chose est possible ; alors je le lui dis, parce que je ne sais pas tenir ma langue. Alors que j'aimerais torturer la sienne pour lui arracher à son tour des mots doux. Oh, il me dit bien les trois mots magiques, des fois : ou plutôt, il me les a déjà dit. Ca lui est difficile, je le sais ; mais je suis patiente et je l'ai déjà prévenue, j'attendrai, j'attendrai qu'il me les dise comme je les lui dit.

Samedi matin, jour de départ. Nous nous réveillons en douceur. J'ai souvent les yeux ouverts avant lui ces derniers temps ; il m'arrive alors de me lever, d'allumer l'ordinateur en vérifiant à intervalles réguliers s'il dort encore. Il a la tête cachée sous les draps, à cause de la lumière et du bruit - il a le sommeil léger. Soudain je l'entends s'agiter davantage ; je le rejoins sur le lit. Il ouvre un oeil (jamais les deux au réveil) et sourit. C'est son sourire du matin aux yeux fermés, celui qui me dit "je t'aime et je suis heureux que tu sois là" sans ouvrir la bouche. Il m'attire contre lui, je me blottis dans son creux, et la matinée commence sur cette séance de câlins.

Mais samedi matin je ne me lève pas. Je suis réveillée, j'attends qu'il émerge en rêvassant à mille et une choses. Ca y est, il bouge. Il bouge, et je ne suis plus tenable. Je grimpe sur lui pour l'embrasser, il me sourit de ce sourire que j'aime tant. Et même un peu plus, il rit franchement : je relève un peu son tee-shirt pour caresser sa peau incroyablement douce, il comprend que mes intentions sont douteuses, surtout que je viens d'envoyer valdinguer ma nuisette, et ça semble lui convenir. Il est à présent parfaitement réveillé.

Raccourci magique de l'écriture, je me retrouve un peu plus tard nue devant la salle de bain. Il s'est habillé, et propose d'aller chercher des croissants (ça tombe bien, j'avais justement très envie de croissants ce matin) pendant que je prends ma douche. Il revient de la boulangerie à l'instant où je finis de ma laver. "N'entre pas tout de suite, je mets mes lentilles" (je prétexte le risque d'être distraite quand je le mets alors qu'elles sont un peu difficiles à poser ces derniers temps, mais en réalité, je suis surtout un peu coquette).

A l'annonce qu'il peut entrer, il écarte le rideau, et me tend un bouquet de roses rouges. Elles sont magnfiiques. Toutes les roses rouges ne sont-elles pas magnifiques ? Peut-être, mais les miennes sont les plus belles. Elles respirent l'amour qu'il a du mal à me dire. Je me sens littéralement comblée.

A mes "
je t'aime", il répond en général par un (ou plutôt plein de) "mais", sur différentes variations "mais euh", "mééé", etc. C'est dur de dire des mots d'amour sans en entendre de retour, on se sent tellement vulnérable, à la merci de l'autre, on aimerait avoir une assurance-vie sur ses sentiments...

Pendant ces deux semaines, j'ai compris quelque chose d'essentiel. Ces "mais" me crient "mais moi aussi, je t'aime". Le retour est comme toujours difficile, mais j'ai enfin trouvé le mode d'emploi du Lewis. Et je crois bien que je tiens là mon plus beau souvenir de vacances.

Publié dans La vie en vrai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bouc & Moustache 12/05/2006 08:39

Voilà qui est mignon tout plein

K 12/05/2006 00:27

Mais non, tu n'as rien compris ! Ses "Mais !" et "mais euh" veulent dire "mais euh lache moi un peu ! ça suffit maintenant"
C'est pas mon pote rien rien quoi :)

Banana Strings 12/05/2006 08:21

B: tu ferais mieux d'en prendre de la graine, espèce d'affreux :)p

Fredogino 11/05/2006 23:12

Du bonheur en branche, content pour toi Banana...

Banana Strings 12/05/2006 08:21

B: merci Fredo ^__^

Mrfish au boulot...^^ 11/05/2006 13:41

content que vous vous soyez trouvé tous deux... vraiment une belle histoire... Bisous à vous deux... et au plaisir de pouvoir se rencontrer et prendre un verre ensemble...

Banana Strings 11/05/2006 19:06

B: au plaisir, si tu quittes un jour ton Sud chéri (pour ma part, un come-back sur Paname est prévu prochainement...)

Fei 11/05/2006 09:36

Comme c'est meugnooooon ! ^^

Banana Strings 11/05/2006 19:06

B: voui, hein ^__^